(+33) 1 45 00 82 02 (+33) 1 45 00 82*** show
cp@claireprugnier-avocats.com

À la tête de son propre cabinet – à taille humaine – depuis 2018, Claire Prugnier exerce dans un univers bien précis : la musique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle dispose d’une expertise de pointe en la matière. Depuis plus de 15 ans, cette experte en propriété intellectuelle accompagne, conseille, épaule plusieurs DJs de renommée mondiale, principalement lorsqu’il s’agit de négocier des contrats d’envergure.

Sa formation ? Universitaire, bien sûr. Mais pas que. C’est au sein du cabinet Wan Avocats que Claire Prugnier apprend les bases du métier. Elle y découvre les enjeux juridiques qui se cachent derrière un musicien de renom : rédaction de contrats français et internationaux, négociation avec les plus grandes maisons de disques du monde, dépôt d’œuvres et de marques … etc. Au bout de 7 ans, l’avocate  s’envole pour Londres et rejoint, en tant que responsable juridique, la société de production et d’édition de l’un des plus grands DJs au monde. Un épisode qui lui permet de perfectionner son expertise et d’élargir son réseau. 

Si bien que, en 2017, lorsqu’elle décide de revenir en France, les clients sont au rendez-vous. « Le bouche-à-oreille fonctionne, explique celle qui, forte de son succès, fonde son cabinet en 2018. Je continue de travailler avec le même DJ et d’autres grands noms me sollicitent également pour négocier leurs contrats. » Claire Prugnier étend son champ d’action et intervient pour des artistes au style varié, des mannequins ou encore des éditeurs de livres audio et des plateformes de mise à disposition de NFTs . Le monde de la musique reste toutefois au cœur de son activité.

À l’écoute des besoins de ses clients comme des évolutions techniques propres au secteur musical, elle développe, en parallèle de ses connaissances en propriété intellectuelle, une expertise en droit du numérique (NFTs, blockchain, metaverse…). Décidée à offrir aux acteurs du monde de la musique un accompagnement “full service”, Claire Prugnier exerce aujourd’hui en partenariat avec Nathaniel Schilli. Ce dernier intervient, pour les clients du cabinet, sur des problématiques de droit des affaires et de droit social.

Et ça marche. Depuis la création du cabinet, les dossiers se multiplient. Plusieurs stagiaires, un collaborateur et une juriste en propriété intellectuelle ont intégré la structure. Dans une ambiance familiale et décontractée. « Notre discipline est plus cool que d’autres. Chez nous, pas besoin de costume/cravate ni de tailleur au quotidien », assure Claire Prugnier qui, preuve de son côté « cool », n’hésite pas à venir en jean au cabinet.

Témoignages de collaborateurs